Yakosuko
Bonjour et bienvenue à toi sur Yakosuko ! Inscrit toi si ce n'est pas encore fait ! :D

--> Clique ICI

Lucy Tsuihõ, Bannie des Verdoyants, Acceuilie par le Clan de la Forêt et Lieutenante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lucy Tsuihõ, Bannie des Verdoyants, Acceuilie par le Clan de la Forêt et Lieutenante

Message par Lucy Tsuihō le Mar 16 Aoû - 10:38


 

 
   Lucy Tsuihõ
 

  Informations de base:
 

   

       
  • Nom: Lucy Tsuihõ

  •    
  • clan/Tribu: Anciennement tribu Verdoyante, Clan de la Forêt à ce jour.

  •    
  • Age: 30 lunes pleines ( 26 ans en équivalence humaine )

  •    
  • Rang: Lieutenante

  •    
  • Anomalie: Ailes et griffes en " métal"

  •    
  • Frère/Sœur: Je possède un frère. Nous sommes désormais séparés. Il s'agit d'un grand mâle entièrement blanc aux griffes et aux yeux rouges lumineuses et possédant une perle rouge au bout de la queue répondant au nom de KageKao. Il porte, pour ce que je m'en rappelle, une écharpe rayée noire et blanche. Nous nous entendions mal

  •    
  • Catégorie/Race: Bâtarde

  •    

 

  Physique:
 

   Je suis une femelle assez jeune, de taille moyenne et taillée pour la course. Je n'ai pas l'air très impressionnante, et malgré de bonnes techniques je manque de force physique brute. Mon apparence me donne l'air assez jeune malgré mes 30 lunes. Mon œil droit est marron, le gauche est bleu clair. J'ai une queue assez touffue, de grandes oreilles pointues, et des ailes aux plumes intérieures grises foncées et aux plumes extérieurs sable foncé comme mon pelage ainsi que des griffes à l’apparence métallique.

Mon pelage est sable foncé/ brun clair, taché de sable clair sur certaines parties de mon corps ( se référé à l'image mise ci dessous). Il est plus foncé sur le bout de mes oreilles, dont l’intérieur est crème. Le haut de mes yeux est plus clair, jaune sable clair. J'ai un torse ainsi que les pattes et le ventre gris foncé comme mes ailes. J'ai la truffe rose et des petites marques comme un guépard sous les yeux et le museau.

Image référence :
http://i35.servimg.com/u/f35/19/28/29/68/doll-d11.jpg
 

  Histoire:
 

Je suis née il y à 30 pleines lunes d'une mère au pelage sable et aux yeux bleus répondant au doux nom de Sakura, portant une pierre précieuse rouge sur le front et la queue ainsi que ds griffes métalliques et d'un père brun ailé aux yeux noisettes foncé portant le nom de Akihito . Ma tribu de naissance était celle des Verdoyants. J'y ai passé de beaux jours, avec mon frère Kagekao et mes parents, destinée à devenir une grande guerrière, puis peut être une douce et comblée mère de famille, ou même soigneuse !

Mon mentor, Hiroshi, un mâle blanc et noir aux ailes immenses et portant un étrange symbole bleu sous l’œil, m'apprit à voler. Je me débrouillais bien et j'inventais sans cesse de nouvelles techniques de combat avec mes ailes et mes griffes métalliques, ce que me valut nombre de félicitations. Encore apprentie, j'apprenais à des guerriers et d'autres apprentis comment se battre contre des ennemis plus puissants, plus rapides...

Mais, tout en améliorant ma force, je grandissais mon mental. J'avais des idées, des idéaux, des objectifs qui divergeaient de ma tribu. J'étais, et encore maintenant, pacifiste, prête à aider les autres, peut importe le clan ou la tribu , contre nos ennemis communs, parer aux grandes catastrophes ensemble, entretenir des liens cordiaux et cesser nos guerres futiles. Tout en apprenant à se battre aux jeunes, je leur enseignais un monde idyllique de paix où le danger serait vaincu par la force du groupe. Ils m'écoutaient, rêveurs. Peut être ne comprenais ils rien, peut être rêvaient ils de devenirs de puissants guerriers qui feraient trembler leurs "ennemis" malgré tout, mais au moins mes talents d'oratrices les fessaient s'assoir quelques minutes et, des paillettes dans les yeux, ils rêvaient à des contrées lointaines remplies de proies en tout genre qu'ils pourraient partager avec les autres, et en parlaient à leurs mentors, leurs famille.

Mais mes idées ne plurent pas aux plus âgés. Mes idées pacifistes n'étaient, selon eux, pas réalistes...Je pouvais plaider tout ce que je voulais, on me demanda de ne jamais plus exposer mes bêtises aux jeunes, qui devaient penser à la sécurité de la tribu et à leur enseignement martial, que certains boudaient et boycottaient.

Malgré cette interdiction, je poursuivais mes réunion en demandant aux apprentis de ne rien dire à leurs parents, et de me couvrir si jamais on leur posait des questions. Ce petit système fonctionna parfaitement et certains apprentis devinrent même des guerriers tout en conservant cette idéologie. J'étais aussi fière qu'une mère au baptême de ses enfants.

Mais tout a une fin. Pendant une de mes leçon, mon frère, Kagekao, arriva à l'improviste et découvrit mon manège. S'ensuivit une dispute et le départ de mon frère qui promit que ça ne resterait pas sans conséquences. Il ne partageait pas mes idées de paix, prétextant que LUI restait fidèle aux verdoyants. Je continuais ma leçon de défense et pris la direction de notre QG.

L’accueil fut glacial. Des regards en coin, des chuchotements, des grimaces de haine ou de pitié. Il avait tout dit ! Auprès de notre chef, un vieux mâle, ancien guerrier célèbre, mon frère me fixait. Auparavant abordant un air fier et suffisant, il changea d'expression quand le vétéran glissa un mot à ses oreilles. Il semblait terrifié et surpris. Je n'arrivait plus à bouger, mes "apprentis" me regardaient d'un air désolé, une pleurait même.

- Lucy...Approche. Souffla le mâle, l'air ulcéré.

Mes pattes tremblaient, mais j'avançai vers mon chef. Kagekao se précipita vers moi, les larmes aux yeux, et m'arrêta.

- Lucy ! Écoute moi je t'en supplie ! Ce n'est pas ce que je voulais ! Pardonne moi ! pardonne moi...Sa voix se brisa, il laissait couler les larmes. Nous étions guerriers depuis peu, allais je redevenir apprentie ? Ou être de corvée pour des lunes et des lunes ? Destituée de mes fonctions ?

Devant l'air si désolé de mon frère et ses larmes abondantes, mes bons sentiments prirent le dessus et je m'adressais à lui en des termes bien posés :

- Quoi qu'il arrive, je te pardonne...

Les yeux jaunes de mon chef m'attendaient. Il m'invita à m'assoir au pied de la roche des réunions et convoqua le clan. Tout les chats et félins présents formèrent un demi cercle afin de m'éviter et notre chef prit la parole devant cette assemblée bourdonnante. Dès ses premiers mots, le silence se fit total.

- Je vous ai appelés afin de parler d'un sujet bien connu de vous tous. Une infamie. Les faits : Ici présente est une jeune guerrière, vous la connaissez tous. Bonne combattante, chasseuse, un bon membre du clan pensez vous peut être. Il y a quelques temps, une sombre affaire de croyance l'a déjà éclaboussée, des idées stupides et dangereuses, qu'elle voudrait pourtant qu'on adopte.

Un bien beau discours, assurément, et de bien belles idées, mais malheureusement impensables ! Dangereuses ! Et mauvaises ! Si nous suivons sa philosophie, que deviendrions nous ? Un peuple faible, écrasé, décimé, et envie...L'extinction.

- C'est faux ! Il suffirait de faire entendre raison aux aut-

- SILEENNCEE ! Tu n'es pas autorisée à parler ! Tes actions nous mettes tous en péril ! Si cela ne concernait que toi, je fermerai les yeux, mais ta pacifisme idiot se répand parmi nos jeunes ! Si au combat il veillent à ne belsser personne, crois tu que nous pouvons gagner ? Que nous pouvons survivre ?

-J...Je...

-*foule* Tais toi ! - Mais ferme la donc ! - Il a raison ! - Elle a osé abrutir mon fils ! - Punissez la ! - Ce n'est pas une guerrière ! - Elle ne mérite pas d'être des nôtres ! - Idiote idéaliste ! - Va crever dans les pattes de l'ennemi si ça te chante !

-Taisez vous ! Cette voix, c'était celle de mon frère. Voulait il me défendre, ou laisser la parole à notre chef ? Je n'en savais rien, mais tous se turent, laissant le mâle continuer son affreux discours.

-Tes camarades ont raison. Nous t'avons laissé une chance, et tu l'as gâché en continuant ta voie interdite. Tu es une criminelle : Désobéissance, appel à la rébellion, insubordination...Une traitre. Tu es une traitresse !
Les règles sont dures, mais elles sont ce qu'elles sont. Je vais donc rendre ma sentence...

- Non ! Pitié, je ne pensais pas à mal !

-Trop tard ! Mille fois trop tard ! La sentence qui t'attends est juste, ne l'oublie jamais. Que toute la tribu entende ma sanction et en prenne compte...

Le silence se fit, encore plus lourd et pesant. Je sentais le sang battre dans mes veines à toute puissance. Mes poils se dressaient doucement tandis qu'une appréhension m'enveloppait. Enfin, les mots tombèrent, impitoyables :

-Tu es Bannie !

Un foule de cris de joie et de surprise parcourra les chats présents. Seuls mes chers apprentis et ma famille émirent des gémissements de peine et de douleur tandis que je restais muette, les yeux écarquillés, prise en étau entre la peur de l’inconnu et l’incompréhension, la douleur de savoir que personne ne tenait à moi réellement ici, où du moins n'était pas d'accord avec les propos de notre chef. Je n'émis aucune réaction,  que pouvais je faire, de toutes façons ?

- Dès ce soir, une patrouille te mènera à la frontière. Libre à toi de faire ce que tu veux ensuite, mais ne remets jamais les pieds sur note territoire, tu y sera traitée comme ces chers ennemis que tu semble tant apprécier. Va, et ne reviens jamais !

Clair et précis. La suite de la journée se déroula comme dans un rêve tant je me sentais déconnectée de ce monde. Les pleurs de ma mère qui ne voulait pas quitter sa petite fille chérie, mon père qui restait fort et pestait contre cette décision, et mon frère qui ne s'était jamais montré aussi gentil avec moi. Toute notre enfance, c'était une compétition à qui serait le plus aimé, le plus fort ou le plus rapide, et maintenant qu'il m'avait dénoncé, que tout était de sa faute, il se cofondait en excuses et fessait tout pour m'être agréable, parler des bons moments ensemble...Au moins nous nous quitterons en bons termes, et puis, partir loin de ces idiots qui ne prônaient que la violence n'était peut  être pas une mauvaise chose.

Le soir arrivé, on me donna un dernier repas et on m'accompagna jusqu'à la frontière. J’eus le soulagement de constater qu'une rôdeuse baisait les yeux et qu'un apprenti qui suivait mes leçons me fixait, les larmes aux yeux. On me posa sans un mot, et je sentis le regard des autres peser sur mes épaules.

Commença une errance de plusieurs jours avant de finalement prendre une décision. J'allais demander à rejoindre le Clan de la Forêt. Tout le monde devait avoir eu vent de mon bannissement, même si j'avais évité toute formes de vie féline depuis ce jour, j'avais besoin de parler à quelqu’un plus que tout. J'avais mon nom complet, ma force à offrir et mes services, peut être voudraient ils de moi ?

Je pris mon courage à deux pattes. La réponse ne fut pas immédiate, mais après délibérations, avis et autre, je fus finalement intégrée au Clan. Je nageais en plein rêve. Tout était différent, mais reprendre une vie dans un groupe me poussait à faire des efforts, à reprendre courage. Mes idées étaient acceptées ici, voir appréciées.
J'aurais du naitre ici !

Le temps passait, la confiance des autres envers moi grandissait malgré mon bannissement, et un jour arriva la surprenante nouvelle : j'allais devenir la lieutenante du clan.

Moi !

Karasu était la meilleure cheffe que je n'avais jamais vue, et elle me voulait comme seconde ! J'acceptais, remplie de fierté. Maintenant, je suis donc lieutenante du Clan de la Forêt, ainsi qu'une chatte accomplie. Ma vie n'aurait pas pu être plus belle, mais je crains toujours une confrontation avec mon ancienne tribu. Que ferais je devant mes anciens camarades, ma famille ?

Oublier.

 

  Anomalie:
 

   Je possède des ailes assez grandes qui peuvent supporter mon poids et me permettre de voler. Elles sont sur la face extérieure comme mon pelage et de la partie intérieur grise foncée/noire comme mon poitrail et mes pattes. Je possède également de petites griffes très tranchantes d'une matière semblable au métal que l'on peut parfois voir en cassant une roche.
 

  Caractère:
 

   J'ai un caractère assez particulier, je vais donc faire une liste de mes "qualités" et de mes "défauts" et mettre entre parenthèses des compléments.

Qualités : Le courage et la détermination ( Je n’hésite pas à aller au devant des batailles, à soutenir mes idéaux et ceux des autres, peu importe le danger tant qu'il ne concerne que moi.) ; Le savoir ( Je suis plutôt intellectuelle, je cherche des réponses à toutes mes questions et enseigne à tous mon savoir. Pour une jeune femelle, mes connaissances sur la psychologie, comment agir face à des catastrophes naturelles, des invasions, et toutes ces autres choses, valent celles d'un vétéran. Bien sûr, j'ignore beaucoup de choses encore...) ; La justice et la merci ( Deux qualités essentielles à mon avis pour être cheffe, ce que je suis destinée à devenir. Écouter les autres, prendre tout en compte avant de décider d'une sanction ou d'une récompense, pardonner aux repentants ou aux âmes perdues...Je donnerais aux autres la seconde chance que je n'ai pas eue...) ; Pacifisme et esprit de groupe ( Mon idéologie principale : Tout être vivant pesant peut être raisonné, si non il doit être capturé, non tué, et écouté, aidé...Les tribus et clans devraient vivre dans un esprit d'entraide afin de faire face au monde déjà compliqué et qui n'a pas besoin de guerres inutiles. C'est ma façon de vivre, de penser. En décalage avec notre temps, les mœurs des autres, vivre ainsi est dangereux, mais j'en parlerai parmi mes défauts.)

Défauts : La curiosité et la témérité ( Je suis curieuse, toujours en soif de connaissance, ou de connaître les gens. Défaut ou qualité, à vous de voir mais je n'abandonne jamais, même si je me mets en danger pour rien ou peu. ) ; La paranoïa ( Depuis mon bannissement que je juge injuste, j'ai toujours peur qu'un nouveau mouvement de groupe ne me fasse sortir du jeu et casse une nouvelle fois ma vie. Bien que je sois cheffe, j'ai peur d'une rébellion à cause de mes idées.) ; La naïveté/ trop grande gentillesse( Il est facile de devenir mon ami, même pour un criminel cruel car je suis toujours compréhensive et prête à accorder mon pardon. Il est donc facile de me manipuler et de se jouer de moi. Je serais incapable de tuer quelqu'un, je ne l'ai jamais fait et si un jour j'avais la possibilité de tuer un meurtrier que rien ne ramènera à la raison et qui a déjà causé la mort à de nombreuses reprises, j'en serais incapable et préférerais être tuée plutôt que céder à la violence. ) ; La sensibilité ( Je suis très facilement émue, un rien me touche même si on ne le remarque pas. Je vomis et suis en pleure en voyant un corps, et même si je sais garder mon sang froid quand il le faut des événements comme ceux ci me marqueront très profondément et n’empêcheront de dormir. )
 

 

   Quizz:
 Validé par une Plume de Corbeau Like a Star @ heaven
 

 


Dernière édition par Lucy Tsuihō le Ven 19 Aoû - 16:08, édité 13 fois
avatar
Lucy Tsuihō

Honneurs :
Messages : 24
Date d'inscription : 16/07/2016
Localisation : Queque part en France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucy Tsuihõ, Bannie des Verdoyants, Acceuilie par le Clan de la Forêt et Lieutenante

Message par Okane le Mar 16 Aoû - 10:50

Bienvenue ! ^^ Pour l'instant ta fiche est incomplète et il te manque un kit ;) Il y a aussi un petit problème avec le grade de ton personnage. Tu a écrit "Nouvelle Cheffe" Mais à moins que je n'ai pas compris ce grade est déjà pris par Karasu.
Sinon tout me semble bon o/ (à moins que j'oublie un truc )
avatar
Okane

Messages : 41
Date d'inscription : 23/06/2016
Localisation : Ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucy Tsuihõ, Bannie des Verdoyants, Acceuilie par le Clan de la Forêt et Lieutenante

Message par Lucy Tsuihō le Mar 16 Aoû - 10:52

Oui je vais avancer ^^

La commande arrive, j'ai crée une image afin de bien montré le physique du personnage car il est assez compliqué ^^
avatar
Lucy Tsuihō

Honneurs :
Messages : 24
Date d'inscription : 16/07/2016
Localisation : Queque part en France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucy Tsuihõ, Bannie des Verdoyants, Acceuilie par le Clan de la Forêt et Lieutenante

Message par Karasu le Jeu 18 Aoû - 15:05

Tout me semble bon. Une question dans le quizz n'est pas bonne cependant.
avatar
Karasu
Admin

Messages : 181
Date d'inscription : 23/06/2016
Age : 14
Localisation : De partout !

http://yakosuko.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucy Tsuihõ, Bannie des Verdoyants, Acceuilie par le Clan de la Forêt et Lieutenante

Message par Karasu le Ven 19 Aoû - 16:13

Roulements de tambour:
Je valide !
avatar
Karasu
Admin

Messages : 181
Date d'inscription : 23/06/2016
Age : 14
Localisation : De partout !

http://yakosuko.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucy Tsuihõ, Bannie des Verdoyants, Acceuilie par le Clan de la Forêt et Lieutenante

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum